Provence-Alpes-Côte d'azur

Onze écoles de Marseille touchées par les punaises de lit

La mairie de la cité Phocéenne doit faire face à une infestation de onze écoles publiques de la ville par l'insecte piqueur.

Un communiqué de la mairie à ce sujet

Elle assure mener « une veille technologique sur les méthodes d’éradication ». Dans un communiqué, la Mairie de Marseille affirmer que :

Depuis le début de l’année 2018, la municipalité et l’Éducation nationale mènent une action partagée dès la suspicion de présence de ces insectes, pour leur éradication et l’information aux parents

Elle demande en outre la participation des familles des enfants dont les habitations seraient infestées, de les faire traiter. En effet, si les écoles sont traitées, mais que les habitations des enfants ne le sont pas, les infestations de punaises de lit à répétition seront inéluctables.

 

Des parents en colère bloquent l’école de la révolution

Cette situation déplaît fortement à des parents d’élèves qui ont décidé de bloquer l’école en signe de protestation. En effet, le 7 Décembre, cette école du 3ème arrondissement de Marseille a été bloquée par des parents qui avaient constaté des piqûres de punaises sur les bras des enfants de l’école. Les punaises de lit étaient présentes dans certains dortoirs de l’école, ce qui explique les piqûres des enfants.

Rappelons que les punaises de lit ne transmettent pas de maladie via leurs piqûres. Et que leur présence n’a pas de rapport avec l’hygiène d’un lieu, elles sont transportées par nous mêmes dans nos sacs, valises, vêtements…

La mairie a enfin assuré s’intéresser aux procédés d’éradication innovants. Ils permettraient le traitement des mobiliers sans avoir recours à la congélation qui nécessite de les déplacer. Il s’agirait de l’utilisation de tentes chauffantes.

Pour en savoir plus, le communiqué de la ville de Marseille sur les punaises de lit dans les écoles

 

Donnez votre avis